Accueil Math Français Japonais Origamis Citicroc


Fabrication : Arrosage du réservoir



Résumé des contraintes sur le réservoir :

Pour ne pas favoriser le développement des algues, le CitiCroc doit être arrosé directement par le réservoir. En effet, si on arrose au niveau du terreau, les nutriments contenus dans celui-ci vont se retrouver dans le réservoir et nourrir les algues. Le réservoir doit être de préférence isolé de la lumière, les algues ayant besoin de lumière pour se développer.


Permettre un arrosage individuel au niveau du réservoir :

On peut arroser le Citicroc en s'aidant d'un verre à champagne en plastique par exemple ou d'un arrosoir à bout fin.
Le plus simple pour introduire le verre ou le bout de l'arrosoir est de faire une sorte de porte comme un pont levis en faisant deux entailles au cutter sur un côté du réservoir.
L'intérêt d'une porte par rapport à une ouverture permanente, c'est qu'elle est refermable, ce qui est pratique pour empêcher les insectes qui seraient attirés par l'eau du réservoir et qui finiraent par s'y noyer. Certains moustiques pourraient aussi s'y reproduire.

La largeur de la porte va dépendre de ce qu'on utilise pour arroser. Si on utilise des verres à champagne en plastique, les portes auront comme largeur environ 2 centimètres.
Pour que le verre à champagne reste en place même si on soulève la partie supérieure du CitiCroc, il vaut mieux que les portes aient une forme triangulaire :




Matériel nécessaire :

Fabrication :

Etape 1 :
Faire un trait au feutre en haut du réservoir dans un des coins.
Pour bien situer le coin, on peut s'aider du fond en forme d'étoile. Remarque : certaines bouteilles (comme sur la photo) n'ont pas une base carrée mais légèrement rectangulaire (14x15cm). Il faut donc prévoir dés maintenant comment on va orienter le CitiCroc avant de choisir le bon coin pour l'arrosage.
Etape 2 :
Dans la rainure juste au-dessous du trait précédent, en utilisant une règle, faire deux points espacés de la largeur voulue de part et d'autre de ce trait.
Etape 3 :
Tracer deux traits avec la règle pour relier les points comme sur la photo en commençant bien du haut du réservoir. Couper au cutter suivant ces deux traits.
Etape 4 :
Abaisser la porte en forme de triangle.
Le réservoir est prêt pour l'arrosage manuel.


Faciliter l'arrosage : Verre à champagne

Verre à Champagne
Le réservoir peut contenir environ 1,5 litres d'eau, une partie de cette eau est en permanence en contact avec le terreau via l'ex goulot de la bouteille.


Pour faciliter son remplissage, un ustensile pratique est le verre à champagne en plastique :

Il évite de mettre de l'eau partout, ce qui arrive fréquemment lorsqu'on arrose directement avec une bouteille.
De plus, si on prend le bon modèle, il peut être laissé en place en permanence (sauf en cas de vents violents, dans ce cas il s'envole facilement).

On le trouve dans les supermarchés et les grands magasins à un prix peu élevé (il est vendu pour être jeté).



Choix du verre à champagne :

Verre à Champagne
Il existe principalement deux modèles :




Couper le bout :

Verre à champagne
Le pied du verre en plastique ne sert à rien ici, on peut le jeter.

Le verre étant bouché au bout (pour ne pas perdre une goutte de champagne), il faut couper ce bout. Une petite scie à métaux convient bien.
Faire attention en fin de coupe à scier lentement, car le plastique de ces verres se fend très facilement.
Il faut couper aux environs du trait en pointillés verts; si on coupe plus bas au niveau du petit bout, le débit n'est pas suffisant quand on arrose avec une bouteille et on a tendance à mettre de l'eau partout.

Pour faire un fini propre, on peut frotter le bou coupé contre du papier de verre.


Il ne reste plus qu'à mettre en place le verre dans l'ouverture du réservoir du CitiCroc.




ChatBleu sur Amazon