Origamis Japonais Math Français Origamis Citicroc


CitiCrocPousses : En pratique


Etape 1 : Remplir le réservoir d'eau

Avant de germer, les graines vont se gorger d'eau.
Avec un réservoir d'eau bien rempli, elles vont pouvoir être autonomes en eau pendant plusieurs semaines.


Etape 2 : Remplir la partie supérieure de terreau

Il est beaucoup plus facile de couper les pousses aux ciseaux quand la partie supérieure est remplie jusqu'en haut, la base des pousses arrive alors à la bonne hauteur des ciseaux ou des doigts.

Pour cette raison, avant de semer, on rempli bien la partie supérieure de terreau en laissant environ 1/2 cm d'espace vertical libre (un peu plus pour les grosses graines comme les pois).

On peut ensuite lisser le terreau avec par exemple le dos d'une petite cuillère.
Cette opération a aussi pour fonction de raffermir un peu le terreau ce qui aidera les petites pousses à bien s'enraciner.



Etape 3 : Semer
On sème de façon assez dense.

La densité va dépendre bien-sûr de plusieurs facteurs, comme l'âge des graines (plus elles sont vieilles plus il faut en mettre), mais aussi du stade des pousses que l'on veut récolter (il faut semer de façon plus dense si on veut récolter au stade micropousses plutôt qu'au stade pousses).

Personnellement, j'aime bien récolter en plusieurs fois : je prélève les pousses les plus avancées et je laisse les autres pousser.
Avec cette méthode on ne sème que très rarement.

Pour semer, on peut par exemple mettre des graines dans la paume de la main gauche et soupoudrer le terreau de graines avec la main droite.



Etape 4 : Recouvrir légèrement les graines de terreau

Il ne sert à rien de beaucoup recouvrir les graines de terreau, on les recouvre juste pour qu'elles soient à l'obscurité (on ne doit plus les voir) et en contact avec l'humidité du terreau.

La petite cuillère sert à bien égaliser le terreau et à le raffermir.

On ajoute éventuellement une serre et on place l'ensemble dans un endroit lumineux.

Si les pousses sont dans un endroit peu lumineux, elles vont faire une longue tige à la recherche de la lumière (elles "filent" diraient les jardiniers).
Ce phénomène n'est pas forcément à fuir, avec une longue tige elles sont plus faciles à couper !




Etape 5 : La récolte

On peut bien-sûr récolter toutes les pousses en une seule fois, mais c'est plus judicieux de les récolter en plusieurs fois : la place laissée à celles que l'on récolte va permettre aux autres de grandir.
Avec cette méthode on a des pousses régulièrement, on ne sème que rarement.
On peut par exemple récolter en priorité celles qui sont sur le bord, ce sont les plus faciles à couper, ou bien couper les plus développées.