Origamis Japonais Math Français Origamis Citicroc


CitiCompost | Test de l'efficacité du thé de compost : Résultats


Rappel des solutions utilisées :


Semaine 0 :

Les micropousses de laitue sont au même stade de développement et sont mises en contact avec les solutions A, B, C et D.





Semaine 1 :

Pas de grosse différence pour le moment. Les pousses ont pris la couleur rouge foncé typique de la laitue "Merveille des 4 saisons".
Un tour en aluminium est rajouté autour de chaque pot, en effet en une semaine les algues se sont déjà pas mal développées comme on peut le voir à la couleur verdâtre des pots A et D.





Semaine 2 :

Des différences importantes sont apparues. Les plantes A (eau) et D (solution hydroponique) se développent plus rapidement que celles avec le thé de compost.
La moins développée étant celle avec le jus de compost pur (B) qui a l'air de ramer.
Le but du test n'est pas vraiment de comparer la rapidité de développement mais de voir quelles plantes atteindront une taille importante sans carences (feuilles qui ne jaunissent pas).




Semaine 3 :

C'est la D (solution hydroponique) qui est en tête, suivie par la A (eau) puis la C (thé de compost dilué).
La B (thé de compost pur) est très mal en point, je la sors du test pour la mettre au régime eau.

La première conclusion qui vient c'est que le thé de compost est très concentré, bien trop concentré pour être utilisé pur.




Je remplace la laitue B qui est hors jeu par une laitue de développement à peu près équivalent à celui de la C mais en lui donnant du thé de compost très dilué (1 volume de thé de compost pour 9 volumes d'eau) :




Semaine 4 :

La D (hydroponie) se développe rapidement, ça en est presque de la provocation.
Elle est suivie par la A (eau) et les deux autres (thé de compost très dilué B et thé de compost peu dilué C).




Semaine 5 :

Les pauvres petites salades ont dû subir la grêle du mois de mai, elles ont quelques trous.
La D (hydroponie) est toujours largement en tête.
La C (thé de compost dilué) se traîne, pour le moment le thé de compost a un effet négatif.




Semaine 6 :

Une nouvelle victime du thé de compost, la C (thé de compost dilué). Si le thé de compost a une efficacité, il doit être vraiment très dilué.
La D (hydroponie) est largement en tête, elle consomme toute l'eau du pot en une semaine.
La A (eau) et la B (thé de compost très dilué) sont au même niveau.
La question maintenant c'est de voir si la B va dépasser la A avec le temps.




Observons les racines de la A (eau), la B (thé de compost très dilué) et la D (hydroponie) :



Naturellement celle en solution hydroponique a fait énormément de racines, c'est une vorace; les deux autres sont à égalité.


Semaine 7 :

Une nouveauté : la B (thé de compost très dilué) a l'air de dépasser la A (eau), à vérifier dans les prochaines semaines.
La D (hydroponie) devient monstrueuse, elle recouvre tout le pot. Je dois remplir le pot de solution hydroponique plusieurs fois par semaine.




Semaine 8 :

La B (thé de compost très dilué) a bien dépassé la A (eau), le thé de compost est donc intéréssant lorsqu'il est très dilué (environ 1 volume de thé pour 9 volumes d'eau).
La D (hydroponie) a tellement grossi que j'ai dû la mettre dans une bouteille de 5 litres dont j'ai découpé le haut pour insérer le pot panier.




Semaine 9 :

La salade hydroponique commençait à monter en graines et à être pleine de pucerons, je l'ai consommée.
La A et la B ne grossissaient plus vraiment, je les ai plantées dans des pots plus grands avec de la terre.



J'ai comparé la B avec une salade qui a poussé dans un pot panier de 12 cm de diamètre avec 1/3 de compost solide et 2/3 de terreau usagé et qui a été arrosée seulement avec de l'eau (photo du bas à droite).

Ma conclusion est que la terre est beaucoup plus efficace que du compost liquide, comme on peut le voir en comparant ces deux salades :


ChatBleu sur Amazon